Paire de fauteuils Voltaire

Paire de fauteuils voltaire

Fauteuils Voltaire chinés par mes soins et restaurés selon les souhaits des clients :

Dégarnissage et décapage complets - Consolidation

Patine de la boiserie

Réfection traditionnelle en crin

Tissu ROMO et clous décoratifs canon de fusil.

 

Un peu d’histoire :

Le fauteuil Voltaire est un grand fauteuil à bois apparent, muni d’un dossier haut et de larges accoudoirs. Il tiendrait son nom d’un portrait de l’écrivain Voltaire dans un fauteuil de cette forme. 

Emblématique du style Louis-Philippe (1830-50), il est apparu à une période où le mobilier est marqué par l’industrialisation et la recherche du confort. De fait, les lignes sont épurées, généralement marquées d’une simple doucine. Le confort est assuré par un rembourrage épais et surtout - nouveauté pour l’époque ! - les grands ressorts de l’assise, alors appelés élastiques. Le haut dossier accueille une bosse au niveau des accoudoirs, qui vient soutenir les reins. 

On note quelques variantes : le dossier peut être droit, en trèfle ou violonné , parfois muni d’«oreilles» en guise de repose-tête (particularité du sud-ouest ?). Certains modèles sont pourvus d’une crémaillère permettant de les incliner comme un relax. 

Le voltaire « à godrons », apparu un peu plus tard, est en acajou et souvent muni de roulettes. Les pieds sont sculptés, les manchettes larges, rectangulaires et enroulées, tout comme le haut du dossier.

 

Et pour l’intégrer dans ma déco, je fais comment ?

Le voltaire est aujourd’hui, au même titre que le crapaud, un classique des familles ! Bon nombre de mes clients en ont un dans leur grenier. Mais il mérite qu’on dépoussière son image. Les tissus actuels offrent heureusement d’autres alternatives que le velours ocre ou bordeaux (bien que cela puisse être très joli, notamment avec un galon clouté). Quant à la boiserie, généralement en hêtre, elle peut être conservée avec une finition vernie ou cirée, dans un esprit d’authenticité. Elle peut aussi être décapée par aérogommage et laissée naturelle, ou recevoir une nouvelle teinte plus actuelle, voire une patine. Pour les tissus, enfin, je vous conseille plutôt un velours ou un beau jacquard, qui mettront en valeur ce fauteuil bourgeois en rappelant son côté cossu d’origine.